MC.ERISIUM.COM

JOUER

joueurs connectés

BOUTIQUE

EriMag #45 : Clap de fin pour l'EriMag il y a 2 mois par Ewilaan





Tout commence en janvier 2017, l’équipe de rédaction d’Erisium n’en est qu’à ses débuts. Le 6 janvier, les rédacteurs publient le tout premier numéro de l’EriMag, réalisé par Foleros, Mobiduck, Leichap et SkyWebs. Bimensuelle puis hebdomadaire, la première version comptera dix-huit numéros. Annonce d'évènements, de nouveautés, de nouveaux jeux ou encore d'histoires en tout genre, la première version s’arrêtera en septembre. Leichap, ancien rédacteur, désormais helper, nous raconte :

Dans la première version de l'EriMag, nous avions l'ambition de lancer un journal mensuel qui pourrait retranscrire les évènements du mois, avec quelques chroniques inédites comme l'histoire du capitaine John WoolSilver ou encore la FAQ. Nous avons décidé de nous lancer dans la rédaction de ce magazine et je suis personnellement fier de l'allure qu'il a pu prendre au fil des numéros !

Plus d’un an après, avec la reprise de la rédaction, l’EriMag reprend de plus belle en mai 2018 ! Avec un design plus épuré et plus accessible, le journal devient mensuel, il est dorénavant publié tous les premiers du mois. Le journal devient factuel comme parodique. De nombreuses chroniques voient alors le jour… “Quelques chiffres”, “l’horoscope”, “FAQ”, “l’image du mois” ou encore plus récemment “l’absurde”. Certains articles resteront dans nos mémoires, parfois comiques, parfois magiques. En revenant sur le mois précédent pendant 45 numéros, l’EriMag est une véritable mine d’or d’archives. Ici, nous avons fêté les 1000 joueurs connectés sur le serveur, dans cet article les 5000 membres sur le discord, par ici on vous propose quelques screens du hub des 3 ans ! 


Nous avons tenté de vous faire rire à de nombreux moments. Dans ce numéro, Bersiak s’explique après un article “Immersion au sein de la rédaction” - que j’avais moi-même rédigé d’ailleurs ! Juste ici, le collectif des rédacteurs réfractaires vous explique les raisons de notre baisse d’activité, qui serait liée à un acharnement de l’administration. (on était juste en vacances en fait) Le numéro 39 est aussi notable par son nouveau design, réalisé par Tymothi. Au numéro 40, certains rédacteurs expliquent leur absence par une grève qui dure depuis deux semaines au sein de la rédaction. En cause, un contrat que l’administration aurait voulu mettre en place pour imposer aux rédacteurs deux articles par mois. De l’humour évidemment, pour justifier une baisse du nombre d’articles ! Impossible de finir sans aborder le n°42, reporté à cause du 1er avril, nous avions été délocalisés sur Epiqube… 


L’EriMag c’est aussi le travail acharné de nombreux rédacteurs - nous revenons en détail sur ce sujet plus loin - pour réaliser chaque mois un mensuel de qualité. Publier un article tous les premiers du mois a souvent été contraignant, nos disponibilités n’étaient pas toujours idéales. Mais nous avons toujours réussi à le publier ! Parfois, le journal est sorti… un poil en retard. 18h31, 20h11, 22h17, plusieurs fois le lendemain, c’est vrai. Le mensuel aura survécu à de nombreux rebondissements et à quelques coups : baisse d’activité, perte de motivation, départ de rédacteurs. Chaque mois, l’équipe de rédaction aura cherché à vous divertir et à vous proposer un article de qualité ! L’EriMag aura su tenir malgré plusieurs périodes de forte inactivité au sein de la rédaction. Même lors des moments les plus complexes, jamais nous n’aurons arrêté sa publication. Nous pouvons nous en féliciter !  




Après 3 ans d’EriMag et pour son dernier numéro, on vous propose quelques chiffres sur notre mensuel. 







Après 3 ans de bons et loyaux services, l’EriMag s’arrête. Une quinzaine de rédacteurs auront participé au mensuel, chaque 1er du mois pour vous résumer les évènements majeurs des quatre dernières semaines. Présent depuis les premières heures de la rédaction, le mensuel est devenu au fil du temps une véritable antiquité, un fondement de la rédaction. 


Pour autant, l’équipe de rédaction a fait le choix de changer sa ligne éditoriale. Effectivement, vous l’avez peut-être remarqué, nous vous avons présenté la nouvelle version 1.16, des ressources packs, voire même de nouvelles fonctionnalités telles que Minecraft à la carte. Nous préparons cette bifurcation depuis plusieurs mois : la rédaction d’Erisium traitera désormais l’actualité du jeu Minecraft. 


Dorénavant, la plupart des dernières actualités Minecraft seront disponibles sur notre site : vous avez par exemple pu lire récemment un article sur Minecraft au cœur de l’éducation ou encore sur le projet The Uncensored Library. Vous retrouverez également des ressources packs, des mods ou encore des cartes de jeu. Nous n’oublierons pas de vous présenter les dernières snapshots et les dernières versions du jeu. Notre équipe tâchera aussi de vous tenir informé des dernières fonctionnalités offertes par le jeu. Comprenez donc que l’EriMag, à l’heure où nous ne parlons plus vraiment d’Erisium, n’a plus de sens. Cette sentence devait arriver.





Et voilà, l’épopée EriMag, c’est fini. Il est temps pour moi - Ewilaan, de clôturer ce dernier numéro. L’EriMag nous aura souvent donné du fil à retordre, mais nous pouvons être fiers d’avoir pu l’emmener jusqu’au numéro quarante-cinq. Le maintenir n’a pas toujours été simple, la motivation n’étant pas constamment au rendez-vous. C’est une page qui se tourne : l’EriMag effectivement, mais aussi celle avec tous nos articles à propos d’Erisium même. Vous continuerez à lire des histoires, mais elles ne seront pas toujours liées au serveur. Sachez également que nous poursuivrons à vous informer des nouveautés du serveur, toujours avec des articles de qualité. 


Ce mensuel existe depuis mon arrivée dans l’équipe de rédaction - bientôt deux ans, c’est donc avec une pointe d’amertume que je mets fin à ce dernier. Nous n’avons cessé de vous divertir, de redynamiser ce journal et de vous donner envie de le consulter.

Merci à toutes les personnes qui auront contribué à l’EriMag, rédacteurs, correcteurs comme graphistes. Certains n’auront parfois réalisé que les anniversaires, d’autres de nombreux articles. Je ne peux finir cet article sans remercier Bersiak, tu as donné une seconde vie à ce journal en mai 2018 : tu lui as offert un second souffle, alliant nouveautés et accessibilité. Merci à vous, lecteurs, occasionnels comme réguliers, d’avoir consulté nos mensuels et d’avoir supporté notre humour, parfois un peu lourd j’avoue. 


La rédaction évolue et s’ouvre à de nouveaux horizons, d’autant plus grands et intéressants. Soyez présents ! Un grand merci à tous.


Rideau.

Ce dernier numéro a été rédigé par Ewilaan et corrigé par Whyvv.
Design réalisé par Korev et Tymothi.
Profil

Ewilaan

Responsable Rédaction